Normandie-Niemen
Faute de moyens, le Musée est fermé aux Andelys depuis décembre 2010 mais un espace Normandie-Niemen sera ouvert au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget au printemps 2014. vous pourrez y retrouver les collections dans un bâtiment spécialement rénové et aménagé.

L'association du Mémorial continue d'exister, nous continuons d'entretenir la mémoire de tous ces hommes qui ont fait l'histoire du N.N comme nous l'avons toujours fait. Nous ne nous démobilisons pas et vous pouvez vous aussi nous rejoindre.

nouvelle adresse:
Mémorial Normandie-Niemen
Musée de l'Air et de l'Espace
Aéroport de Paris-Le Bourget
B.P. 173
93352 LE BOURGET cédex

Le Mémorial étant autorisé à recevoir dons et legs, il vous sera adressé un reçu fiscal.
Ainsi 60 % de votre don sera déductible de vos impôts. Merci de votre générosité.

Nous remercions tous ceux qui ce sont mobilisés pour sauver le musée aux Andelys.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le prix "Honneur et patrie"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: le prix "Honneur et patrie"   Mer 17 Déc 2008 - 17:21

AFP:
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iVN2aW9rDvGwbNlK6D-BGMTzXi0A


Roland de la Poype, "Héros de l'Union soviétique", inventeur et capitaliste
Il y a 20 heures

PARIS (AFP) — Roland de la Poype, 88 ans, a reçu lundi soir à Paris le prix "Honneur et patrie" décerné par la Société d'entraide de la Légion d'honneur pour son livre "L'épopée du Normandie-Niémen" (Perrin).

As de Normandie-Niémen et créateur du Marineland d'Antibes, "Héros de l'Union soviétique" et Compagnon de la Libération, inventeur du berlingot Dop et de la Méhari : Roland de la Poype a traversé le XXe siècle comme un pilote de chasse à la recherche d'une cible.

"Le nom de l'un de mes ancêtres est inscrit sur l'Arc de Triomphe", raconte à l'AFP Roland Paulze d'Ivoy de la Poype, dont le père, colonel de réserve fut tué au front en mai 1940. Breveté pilote, le jeune homme entend l'Appel du 18 juin et rallie à 20 ans l'Angleterre une semaine plus tard pour rejoindre le général de Gaulle.

Après un passage dans la RAF où il abat son premier avion allemand en août 1942, il se porte volontaire pour le groupe de chasse "Normandie" qu'il rejoint en novembre 1942 en Russie.

Là, à partir d'avril 1943, au sein de cette unité, dont plus de la moitié des pilotes seront tués, Roland de la Poype, aux commandes de son Yak, obtient 15 victoires aériennes qui en feront l'un des as français. A deux reprises, le 14 et le 16 octobre 1944, il abat deux appareils allemands dans la même journée.

Du coup, il sera le premier français à être fait "Héros de l'Union soviétique", la plus prestigieuse décoration militaire de la Russie soviètique, avec son camarade Marcel Albert.

Le 20 juin 1945, comme tous les autres pilotes survivants, le capitaine Roland de la Poype (12 citations, 1.200 heures de vol) ramène au Bourget son Yak 3 avec l'autorisation de Staline. "J'ai quitté l'armée en 1947, car on n'y fait pas fortune", dit avec son franc parler légendaire, l'ancien pilote qui est l'un des tout derniers survivants du Normandie-Niémen et grand'croix de la Légion d'honneur depuis décembre 2007.

Il entame alors une carrière d'industriel tout aussi exceptionnelle. Il crée la Société d'études et d'applications du plastique, pressentant avant tout le monde l'essor de l'emballage plastique. Le shampooing Dopal de L'Oréal va ainsi connaître le succès, sous la forme du berlingot Dop, dessiné par Vasarely et réalisé en 1952 par Roland de la Poype.

Pendant des années, le berlingot Dop, porté par une publicité inventive, fut vendu à plusieurs dizaines de millions d'exemplaires par an sous la forme d'un minuscule oreiller transparent en plastique de quelques centimètres, rempli d'un shampooing bleu, vert, jaune, rouge, violet. Il se vendait à l'unité ou en chapelets multicolores.

Quinze ans plus tard, Roland de la Poype récidive. Cette fois-ci, il invente la Méhari dont la carosserie plastique, grâce un polymère résistant teinté dans la masse, est facile à monter. Citroën en fabriquera 140.000 exemplaires qui seront vendus dans le monde entier, y compris aux Etats-Unis, dans des couleurs alors inédites pour l'industrie automobile : rouge, vert, orange, ou beige couleur désert.

"Amoureux de la mer et de son milieu", Roland de la Poype crée en 1970 le Marineland d'Antibes sur la Côte d'Azur pour faire "connaître la vie des grands animaux marins". Le jour de l'ouverture, raconte Roland de la Poype, "il y avait une seule spectatrice". Aujourd'hui, un million de visiteurs admirent chaque année orques et autres dauphins.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le prix "Honneur et patrie"   Jeu 25 Déc 2008 - 18:43

http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/26/599694/roland_de_la_poype_heros_de_l_union_sovietique_inventeur_et_capitaliste.shtml

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
 
le prix "Honneur et patrie"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "..un prophète n'est méprisé que dans sa patrie.."
» A vendre : "Croquettes Ami Cat"
» "Baraque à frites " devant l'établissement
» Opération "bol de riz"
» 26 janvier 2014 : "Jour de colère" contre François Hollande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie-Niemen :: Normandie-Niemen :: Les pilotes :: Roland de La Poype-
Sauter vers: