Normandie-Niemen
Faute de moyens, le Musée est fermé aux Andelys depuis décembre 2010 mais un espace Normandie-Niemen sera ouvert au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget au printemps 2014. vous pourrez y retrouver les collections dans un bâtiment spécialement rénové et aménagé.

L'association du Mémorial continue d'exister, nous continuons d'entretenir la mémoire de tous ces hommes qui ont fait l'histoire du N.N comme nous l'avons toujours fait. Nous ne nous démobilisons pas et vous pouvez vous aussi nous rejoindre.

nouvelle adresse:
Mémorial Normandie-Niemen
Musée de l'Air et de l'Espace
Aéroport de Paris-Le Bourget
B.P. 173
93352 LE BOURGET cédex

Le Mémorial étant autorisé à recevoir dons et legs, il vous sera adressé un reçu fiscal.
Ainsi 60 % de votre don sera déductible de vos impôts. Merci de votre générosité.

Nous remercions tous ceux qui ce sont mobilisés pour sauver le musée aux Andelys.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L''affaire Preziosi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: L''affaire Preziosi   Sam 16 Fév 2008 - 16:28

Il n'y a pas qu'ici qu'on en parle, un des administrateurs du mémorial a découvert cette "enquète corse" sur le site: http://www.bakchich.info/.

Albert Préziosi est pari d'Angleterre en août 1941 et à l'époque des faits relatés, il combattait dans une autre unité que le "Normandie" contreairement à ce qui est dit dans la vidéo
le groupe Normandie créé en 1942 n'existait pas et encore moins sous l'appellation Normandie-Niemen attribué par Staline en 1944. Albert Préziosi, est un des pionniers du groupe Normandie.




_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com


Dernière édition par Christian le Lun 21 Mar 2011 - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Dim 17 Fév 2008 - 17:40

Jean-Charles Stasi me signale qu'un article sur ce sujet est paru dans le JDD d'aujourd'hui dimanche 17 février 2008 .

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Dim 17 Fév 2008 - 22:08



Article paru dans Liberation: http://www.liberation.fr/actualite/monde/310411.FR.php

Kiosque
Kadhafi le Corse
DIANE LEBEL
QUOTIDIEN : samedi 16 février 2008
11 réactions
Le colonel Muammar Kadhafi, fils d’un aviateur corse… Cette idée surprenante, qui circule comme une légende sur l’île de Beauté depuis des années, a aussi retenu l’attention de hauts gradés de l’armée française. Le site d’infos en ligne Bakchich a mené son «enquête corse» sur les traces d’Albert Preziosi, héros de la Seconde Guerre mondiale mort dans le ciel de Russie en 1943. Héros et peut-être le père du Guide libyen. Pour les habitants de Vezzani, en Haute-Corse, cette filiation est une évidence. D’ailleurs, comment expliquer autrement le soutien de Tripoli aux nationalistes corses dans les années 70 ? Problème : aucune trace écrite ne confirme la légende orale. Les archives de l’armée de l’air n’apportent que peu d’informations, si ce n’est une correspondance d’officiers supérieurs français datant de 1999, preuve que l’on s’était déjà interrogé sur la véracité de cette filiation. Si l’on examine de près le parcours de l’aviateur corse, il paraît crédible qu’il ait été en Libye au moment de la date présumée de la conception de Muammar Kadhafi. Mais si ses anciens compagnons de combat évoquent une liaison possible avec une Libyenne, ses descendants sont plus circonspects. En définitive, le meilleur argument des tenants de cette légende reste la ressemblance frappante entre Muammar Kadhafi et Albert Preziosi.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Article paru dans le JDD du 17 fervier 2008   Lun 18 Fév 2008 - 23:16








Dimanche 17 Février 2008
Kadhafi, fils de Preziosi?

Par Adeline FLEURY, à Vezzani
Le Journal du Dimanche <IMG class=puce-article alt=">>" src="http://www.lejdd.fr/includes/nav/images/puce-article.gif"> C'est une histoire rocambolesque, une histoire de ressemblance et de descendance. Une histoire qui lie deux géographies méditerranéennes. Au nord, un village corse de 300 âmes à peine, niché à 800 mètres d'altitude ; au sud, un vaste pays désertique de plus d'un million de km². Que peuvent bien avoir en commun Vezzani (Haute-Corse) et la Libye? Peut-être un étonnant lien du sang.


Albert Preziosi serait le père de... Mouammar Kadhafi. (DR)






Depuis les années 1970 court en effet à Vezzani une assez ahurissante rumeur. Le capitaine Albert Preziosi, héros de la France Libre, fils d'un gendarme du village, pourrait être le père du Guide de la révolution libyenne, Muammar Kadhafi... Or cette rumeur, qui a refait surface cette semaine sur le site bakchich.info, s'est transformée en légende sur l'île de Beauté.

Le 17 juin 1940, Albert Preziosi rejoint Londres

"Ah, vous venez pour l'affaire Kadhafi? J'ai toujours entendu parler de cette histoire, comme beaucoup de mes administrés !" s'exclame Jean-Pierre Pagni, maire (UMP) de Vezzani. Il faut dire qu'ici, Albert Preziosi est le héros du village. Sur la façade de la maison communale, une plaque dorée célèbre la mémoire du soldat né à Vezzani le 25 juillet 1915 et tué en combat aérien à Karacha (Russie), le 28 juillet 1943. "Elle date de 2003, où nous avons organisé une commémoration à l'occasion du soixantième anniversaire de sa mort", explique l'édile.

Au-dessus du bureau du maire est aussi encadré un portrait de ce capitaine de l'armée de l'air coiffé de sa casquette d'aviateur. Annie Genasci, secrétaire de mairie, adore la photo de ce bel homme et se plaît à croire à l'incroyable histoire qui accompagne son destin. "Nous n'avons aucune preuve de cette filiation mais aucun élément ne la contredit non plus", constate Jean-Pierre Pagni en désignant l'ancienne gendarmerie, une haute maison de pierres où le petit Preziosi est né. "Et puis, il y a cette ressemblance..." note Annie.

Comment, en tout cas, expliquer que le destin de ce villageois corse ait pu croiser celui d'une Libyenne? Ou comment, en temps de guerre, l'histoire s'immisce dans les destinées humaines. Le "héros de Vezzani" quitte son village natal dans les années 1930. En 1935, il fait partie de la première promotion de l'Ecole de l'air de Salon-de-Provence. Le 17 juin 1940, il rejoint Londres avec deux autres officiers, où il suit une formation de pilote de chasse et s'engage dans les Forces aériennes françaises libres (FAFL). Le lieutenant est affecté au Moyen-Orient, dans le groupe de chasse numéro 1 "Alsace", puis dans le groupe de chasse numéro 3 "Normandie".

"Tu sais que j'ai eu un enfant en Libye"

Pendant l'été 1942, l'avion piloté par Albert Preziosi s'écrase dans le désert libyen. Selon d'anciens membres de son groupe, le soldat Preziosi aurait alors disparu pendant un mois, au cours duquel il aurait rencontré une jeune femme. Sur cette idylle orientale, les versions divergent. Selon Pierre Lorillon, l'un des derniers rescapés de l'escadrille Normandie-Niémen, "Albert aurait été recueilli par une tribu libyenne, puis soigné par une jeune femme noble avec laquelle il aurait eu un enfant". François Tulasne, fils du commandant Tulasne, l'un des deux fondateurs du Normandie-Niémen, évoque d'un ton amusé l'épisode de la "princesse libyenne": "Pour mon père, Preziosi était comme un fils. Ce dernier, qui pourtant avait un handicap au cou, était un bon soldat. Et apparemment un séducteur."

Cette histoire, les membres du Normandie-Niémen aimaient se la narrer au front, quitte à l'enjoliver. Princesse libyenne pour les uns, infirmière palestinienne juive pour les autres... tous se retrouvent sur un point : un enfant est né de cette escapade dans le désert. Philippe Beaudoin, retraité du deuxième bureau de l'armée de l'air, a eu vent d'une discussion entre le commandant Joseph Pouliquen, cofondateur du Normandie-Niémen, et Albert Preziosi. Ce dernier aurait fait la confidence suivante à son supérieur: "Tu sais que j'ai eu un enfant en Libye. S'il m'arrive quelque chose en manoeuvres, fais-lui parvenir cette lettre." Quelques semaines plus tard, l'aviateur Preziosi meurt en vol sur le front russe. "Par la suite, personne n'a eu cette lettre entre les mains", poursuit Philippe Beaudoin, pour qui la thèse de la paternité de Kadhafi est "plausible". En 1988, Joseph Pouliquen décède et emporte la missive dans sa tombe.

Les descendants d'Albert Preziosi, eux, prennent cette histoire avec des pincettes. "A chaque fois que l'on me dit : "Alors, tu es de la famille Khadafi", les bras m'en tombent", s'agace François Preziosi, fils d'un cousin d'Albert, qui travaille à l'entretien de la mémoire de son aïeul. Cet ancien d'Algérie reconnaît tout de même avoir mené sa petite enquête en contactant une "vieille connaissance" qui était, pendant la Seconde Guerre mondiale, en Libye pour "affaires indigènes". En vain. Dans l'armée, il n'est pas de bon ton de communiquer sur la vie privée. Le petit-cousin Preziosi préférerait d'ailleurs que l'on s'attache plus à l'héroïsme d'Albert qu'à cette bien embarrassante filiation. Il n'oublie pas de mentionner qu'à quelques kilomètres de Vezzani, la base aérienne de Solenzara porte le nom de Preziosi. Et n'ose imaginer qu'un jour, elle pourrait être rebaptisée "Kadhafi" !

Allez plus loin et découvrez en intégralité le Journal Du Dimanche en version PDF.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Lun 18 Fév 2008 - 23:24

Et sur RTL: http://www.rtl.fr/fiche/46089/le-colonel-kadhafi-est-il-d-origine-corse.html


_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: toujours sur Bakchich   Jeu 21 Fév 2008 - 23:00

Kadhafi, l’enquête corse



Dans le maigre dossier compulsé par les archives l’Armée de l’air sur Albert Preziosi, Bakchich a trouvé une perle : une correspondance inédite entre officiers supérieurs français évoquant, de façon précise, la filiation corse de Kadhafi. La preuve que Bakchich ne serait pas donc pas le seul sur la piste, puisque, comme l’atteste ce document daté du 15 mars 1999, les hauts gradés de l’armée s’y intéressent sérieusement.





Portant entête du Service Historique de l’Armée de l’air, ce courrier est la réponse, rédigée par son responsable, le Général Silvestre de Sacy, à la demande d’un Colonel qui l’interroge sur la véracité de la filiation Preziosi/Khadafi. Donnant dans le « cher grand ancien », le Général lui lâche d’entrée : « j’ai moi-même souvent entendu parler [de cette question] » mais « sans jamais m’être plongé dans les documents pour savoir s’il pouvait y avoir un fond de vérité à propos de ces rumeurs concernant le capitaine Preziosi. Votre correspondance a donc été pour moi l’occasion de regarder cette affaire de plus près ».

D’autant que ledit Colonel a visiblement pris de l’avance et travaillé sur la question. « Si l’on admet que Kadhafi est né début 1943, comme vous l’écrivez », poursuit le Général, « il aurait donc été conçu au cours du deuxième trimestre 1942. Cette période correspond effectivement à celle où le groupe « Alsace », celui du capitaine Preziosi avant qu’il ne rejoigne le « Normandie », qui se trouvait stationné à Fuka au nord du désert de Libye (…) Le groupe quitte Fuka fin juin ».

Ainsi, les dates et les lieux, après vérifications, n’apporteraient-ils pas un certain crédit à la thèse que lui soumet le Colonel ? Eh bien non. Et le Général a des arguments.

Les distances, d’abord, chiffres à l’appui : « Fuka est en territoire égyptien à environ 280 km de la frontière libyenne, à plus de 600 km du désert de Syrte, plus de 1000 km de l’oasis de Sebha [zone du Fezzan, NDLR] et à plus de 1500 km de celle de Ghadames ». Conclusion : « il est totalement exclu que Preziosi ait été dans ces différents lieux ». Si le Général le dit…

Ensuite, il faudrait qu’il y ait eu « contact » pour procréer. Or, « Fuka est tout à fait isolé ». Et puis la guerre, c’est du sérieux et « ce n’est pas la présence féminine qui pouvait distraire le personnel du groupe » (sic). Enfin, le « témoignage recueilli auprès d’un compagnon de Preziosi », qu’il ne nomme pas « et qui partageait sa tente (sic) » vient faire définitivement un sort à la question, car il « permet de penser que ces rumeurs sont totalement dénuées de tout fondement ».

La conclusion de cette brillante démonstration tombe comme un ordre : « Pour ma part, donc, je suis aujourd’hui bien persuadé que ces rumeurs doivent fermement être démenties. » Compris ?

POUR REVENIR AU DOSSIER KADHAFI, L’ENQUETE CORSE, CLIQUEZ ICI

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Encore et encore   Lun 3 Mar 2008 - 9:18

Un autrearticle concernant "l'enigme" nouvelle pour certain.
Remercions l'auteur de l'article pour citer le Mémorial et le site.
http://corse.evous.fr/Preziosi-et-Kadhafi-deux-heritages.html



[url=http://corse.evous.fr/]La Corse -> Découverte -> Histoire -> Preziosi et Kadhafi, deux héritages contraires




Preziosi et Kadhafi, deux héritages contraires








Il était mince. Il était beau. Il se pourrait bien que son descendant ne sente à la fois le souffre et le sable chaud. « Il », c’est Albert Preziosi, aviateur, héros de la France Libre, originaire de Vezzani (1), au coeur de la Corse - un village jadis connu pour ses ramasseurs de racines de bruyère dont on faisait les pipes, et aujourd’hui théâtre de la Fête de la Forêt et du Bois (a Fiera di u Legnu è di a Furesta). Ledit « descendant » du séduisant et valeureux Vezzanais pourrait s’appeler Mouammar Kadhafi, le Guide de la révolution libyenne en personne. L’affaire a récemment fait l’objet d’un article du Journal du Dimanche (17 février 2008), s’appuyant lui-même sur une enquête co-signée par Anne Giudicelli et Francis Christophe sur le site Internet www.bakchich.info.fr. Pour eux, à défaut de preuve irréfutable, il existe « un faisceau d’indices très troublants », à commencer par la présence avérée de Preziosi en Lybie en 1942. Il aurait pu y connaître une femme avec laquelle il aurait eu un enfant qui serait donc l’actuel colonel Kadhafi. Chacun peut consulter les détails de l’article en ligne. Nous préférons quant à nous, creuser un point qui n’a pas été évoqué.

Peu nous chaut en réalité de savoir si un lien de sang unit le chef d’Etat lybien et Albert Preziosi (2). Il nous importe plutôt d’examiner s’il existe une filiation morale entre le dictateur et l’aviateur, combattant des Forces aériennes françaises libres (FAFL) au sein de la célèbre escadrille Normandie Niemen (3). La réponse est vitre trouvée. Aucune. On peut même dire que tout rapprochement entre un Kadhafi et Preziosi est un contresens absolu. L’un a ferraillé contre la barbarie nazie. L’autre incarne le totalitarisme (il n’a pas l’exclusivité). L’un voulait nous délivrer du joug hitlérien. L’autre enferme comme l’a montrée la récente affaire des otages bulgares. Enfin, appelons cela la force du symbole, on ne peut s’empêcher de rapprocher les morceaux fumants du Yak de Preziosi descendu sur le front russe en juillet 1943, de la carcasse du DC-10 d’UTA disloquée sur le sol du désert du Ténéré, le 19 septembre 1989, (170 morts dont 54 Français) et du Boeing de la Panam en 1988 désintégré à Lockerbie en Ecosse (270 morts). Est-il besoin de rappeler qu’en 1999, six membres présumés des services secrets lybiens, dont un beau-frère du colonel Kadhafi, ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité lors d’un procès par contumace devant la cour d’assises de Paris. De même qu’en août 2003, la Libye a reconnu officiellement sa responsabilité dans l’attentat de Lockerbie.

Difficile après l’évocation de faits si dramatiques, de considérer l’affaire Preziosi-Kadhafi sous l’angle de la « belle histoire » ainsi que la qualifie Jean-Pierre Pagni, le maire de Vezzani, cité par bakchich.info. Pas de quoi se réjouir de cette "légende", à moins que l’on ne considère le feu des médias qu’elle a jeté sur le village de la Costa Serena comme une bonne publicité ; pas plus qu’il n’y a matière à en plaisanter. Alexandre Alessandrini, conseiller général du canton de Vezzani et conseiller à l’Assemblée de Corse, n’a sans doute pas mesuré la légèreté de sa confidence à bakchich.info lorsqu’il regrette que « l’enfant du pays (Kadhafi) n’ait pas profité de sa (récente) visite officielle en France pour séjourner en Corse : il y aurait reçu le meilleur accueil ». Quant aux propos rapportés par le site, prêtés au dénommé François Quilichini, ils sont parfaitement déplacés. Ce « retraité fringant des Renseignements Généraux à Ajaccio et ancien de la coloniale », ne trouve en effet rien de mieux à dire « que l’hypothèse (de la paternité) n’est pas dénuée de sens, au vu de la présence d’Albert Preziosi en Libye dans les années 40. Et puis, dans la coloniale, ceux qui frayaient le plus facilement avec les autochtones, c’étaient les Corses… » Arrêtons-là. Notre dessein n’est pas de susciter la polémique. Mettons certains propos sur le compte de la maladresse ou l’emballement. Pas plus que nous ne cherchons à remettre en cause la légitimité de ces articles. Il est tout à fait permis de s’intéresser à cette histoire "troublante". Il n’est même pas gênant d’imaginer qu’Albert Preziosi ait pu être le géniteur de Kadhafi. Admettons même qu’un jour la seule preuve intangible (un test ADN) soit apportée. Cela ne changerait rien au constat que le sens du sacrifice de Preziosi suplante le maigre intérêt de cette rumeur de paternité. Voilà sur quoi il faudrait insister. C’est ainsi que nous entendons les réserves des descendants d’Albert Preziosi cités par le JDD et bakchich.info. François Preziosi, petit-cousin, eût ainsi préféré que nous nous attachions « plus à l’héroïsme d’Albert qu’à cette bien embarrassante filiation ». Cette affaire relève du « non évènement » pour Jacques-Antoine Preziosi, un des neveux d’Albert, avocat à Marseille.

Ce que cette histoire réclame avant tout, c’est davantage de pudeur, de dignité, de respect. Laissons ce jeune homme disparu avant d’avoir vécu, à 28 ans, reposer en paix. Assez de sensationnalisme. Et songeons bien que si d’aventure l’ADN venait à démontrer qu’il est le père, ce même ADN mentirait sur l’héritage moral. Ne nous laissons pas abuser par des ressemblances de traits physiques. Regardons au dedans, estimons les actes, entendons le message de Preziosi. Il est regrettable que les journalistes l’aient oublié et qu’ils nous servent l’anecdote avec tant de gravité, en associant les villageois à ce cliché. Vezzani n’a pas besoin de Kadhafi. Elle a Albert Preziosi et, sans aucun doute, d’autres habitants dont les mérites et les vies sont dignes d’être narrés aux plus jeunes. Paraphrasant de Gaulle, nous pourrions écrire : « En rendant le dernier soupir, vous avez dit : « Vive la Liberté ! » Eh bien, dormez en paix ! La Liberté vivra parce que vous avez su mourir pour elle. » (4)

Petru Pinelli

(1) http://www.corsica-costaserena.com/... et http://corse.evous.fr/Journees-du-b.... Une plaque de marbre apposée sur le bâtiment de la Poste et une inscription sur le monument aux morts lui rendent hommage.

(2) Notons, comme le fait du reste bakchich.info, que « Mouammar Kadhafi a un père libyen officiel puisque ses différentes biographies mentionnent un certain Abou Meniar Al Kadhafi, bédouin éleveur de chèvres de la région de Syrte. »

(3) La liste des pilotes de l’escadrille est disponible sur http://normandieniemen.free.fr/les_.... Le Mémorial Normandie-Niemen se trouve aux Andelys dans l’Eure, rue Raymond Phelip B.P.124, 02.32.54.49.76.

(4) Le général évoque la France mais nous sommes tenté de croire que des hommes comme Preziosi, s’ils étaient certainement patriotes, ont lutté pour quelque chose de plus grand et plus vital encore.


Histoire Preziosi et Kadhafi, deux (...)

Pour être informé des dernières actualités de Paris inscrivez-vous gratuitement à la newsletter "La Corse".

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Lun 16 Fév 2009 - 7:22

Et ça fait toujours causer:

http://www.bakchich.info/Les-photos-Kadhafi-Preziosi.html

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
marc_91

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 55

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Mar 15 Mar 2011 - 7:59

Evil or Very Mad Avec les évênements en Lybie, la théorie "fumeuse" ne pouvait que ressortir !!!
- d'abord sur le net français , il y a 15 jours : http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=65&t=27468
- puis Vendredi dernier sur le net russe : http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=ru&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fprgazeta.ru%2Fsite.php%3Fmod%3Darticle%26action%3Dshow%26id%3D11456

Mais d'après la fin de l'article :
Citation :
Mais l'année dernière dans une zone de la région d'Orel ont été trouvés des fragments d'avions écrasés. Apparemment, c'est l'avion de Preziosi. Dès que la neige fondra, j'ai l'intention de partir avec un groupe de recherche pour visiter la région et de travailler sur la récupération de l'avion. Sur cette expédition, je vous invite à vous joindre au comité de rédaction de «Просторов России».
Alors, qui sait ...

Revenir en haut Aller en bas
http://aviation-ancienne.forumactif.com/index.htm
marc_91

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 55

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Lun 21 Mar 2011 - 10:48

Ca ne pouvait pas rater : ça ressort !!!

Tous à vos postes ... http://deuxiemeguerremondia.forumactif.com/t635p760-quizz-personage#174507

Désolé, mais je passe la nuit loin de mon PC ; je vais essayer d'être là, bien sûr, mais ...
Revenir en haut Aller en bas
http://aviation-ancienne.forumactif.com/index.htm
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Lun 21 Mar 2011 - 16:57

Bon on insiste pas, Des appareils décollent de La base aérienne 126 Solenzara «Capitaine Preziosi» pour bombardé le colonel!

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 72
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   Lun 21 Mar 2011 - 19:15

Rue Meur, à la bonne adresse, nul doute qu'éclate la vérité!

J'attends que la Lybie soit libre afin d'aller visiter les sites romains qui y foisonnent.

Ronchon Leader
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L''affaire Preziosi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L''affaire Preziosi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie-Niemen :: Normandie-Niemen :: Les pilotes :: Albert Préziosi-
Sauter vers: