Normandie-Niemen
Faute de moyens, le Musée est fermé aux Andelys depuis décembre 2010 mais un espace Normandie-Niemen sera ouvert au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget au printemps 2014. vous pourrez y retrouver les collections dans un bâtiment spécialement rénové et aménagé.

L'association du Mémorial continue d'exister, nous continuons d'entretenir la mémoire de tous ces hommes qui ont fait l'histoire du N.N comme nous l'avons toujours fait. Nous ne nous démobilisons pas et vous pouvez vous aussi nous rejoindre.

nouvelle adresse:
Mémorial Normandie-Niemen
Musée de l'Air et de l'Espace
Aéroport de Paris-Le Bourget
B.P. 173
93352 LE BOURGET cédex

Le Mémorial étant autorisé à recevoir dons et legs, il vous sera adressé un reçu fiscal.
Ainsi 60 % de votre don sera déductible de vos impôts. Merci de votre générosité.

Nous remercions tous ceux qui ce sont mobilisés pour sauver le musée aux Andelys.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le Yak-9 de Robert Iribarne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 10 Juil 2009 - 8:10

Bonjour à tous.
Je voudrais votre avis sur mes dernières cogitations.
avant d'avoir finis ce qui fut le dernier avion de Robert Iribarne disparu le 11/02/45(http://www.master194.com/forum/viewtopic.php?f=4&t=45334), je commence à cogiter sur son premier avion.
cela semblait assez évident puisque contrairement au Yak-3, nous avons une photo que voilà:


cette photo est tirée de la revue Icare tome V sur le NN et sera retiré sur simple demande.

Cette photo est prise à Toula, donc entre le 11 février 44 arrivée de Iribarne et 25 mai 44 date où Zakharov annonce au NN son départ pour le front.
donc, j'avais l'avion de Iribarne, son code, et vu que nous sommes en 44 j'imaginai un camo deux tons de gris AMT 11- AMT12

Dans toute recherche historique, le doute doit être systématique.
Le premier doute étant dans ce cas que le fait que Robert Iribarne pose devant le yak-9 codé 13 ne signifie pas automatiquement que cela soit le sien.
Ceci m'a été malheureusement confirmé ce matin alors que je cherchais des infos sur le net quand dans l'excellent site russe "Yak d'anthologie"
http://209.85.135.132/translate_c?hl=fr&ie=UTF-8&sl=ru&tl=fr&u=http://airfield.narod.ru/index.html&rurl=translate.google.fr&usg=ALkJrhgsYiEO_F_gouDDwQslBeYxRdbd-w (en utilisant le traducteur google)

je suis tombé sur cette photo qui tue:



la légende titre : " Pilote: Emile Martel. Toula Printemps 1944" hors il n'y a pas d'Emile Martel dans la liste des pilotes... Si quelqu'un le reconnait...

Bien, une fois la déception passé je me suis dit que cela soit son avion ou pas, le seul fait qu' Iribarne apparaisse à ses cotés méritait toute mon attention; quoi qu'il en soit , je décide donc de continuer avec mon projet.

deuxième gros doute, le camo:

comme je vous l'ai déjà dit, l'idée de départ, la plus orthodoxe, est celle des nouveaux camos appliqués début 44, deux tons de gris; c'est d'ailleurs celle repris dans le site "anthologie du yak":


http://airfield.narod.ru/yak/yak-9/color/pic_yak-9_nn_13.jpg
Mais nous nous situons à une période charnière au niveau des camos et il convient donc de regarder cela de plus près:

le site virtuel du Normandie-Niemen est extrêmement bien documenté. Sur la page des camos et marquage on trouve ce tableau qui croise trois donnés: les avions livré au NN les divers camos et les divers marquages:



1)bien si on regarde la photo du Yak codé 13, on voit grâce à la taille de la trappe situé près de l'antenne qu'il s'agit d'un Yak-9 D et non un Yak 9T, en effet sur le 9T, le cockpit ayant été reculé pour laisser la place au canon de 35mm la trappe situé derrière la verrière est plus petite.

2) les yaks-9D ont été livrés à deux moments: 6 ont été livrés le 04/09/44 et 20 l'ont été le 06/05/44.

3) Si on observe la typologie du code et si on se réfère au tableau, ce Yak appartient clairement au premier groupe, et donc porterait une livrée verte et noire!
En effet ce type de code à été utilisé de septembre 43 à février 44, les livraisons de yak-9D de Mai, portant eux une livrée deux tons de gris, ne son donc pas concernés

4) le six février 11 appareils ont été livrés avec le même type de codes, mais c'était des yak-9T (cf aéromaster HS NN page 35, l'avion codé 2)

Bien sur, ce raisonnement repose sur une confiance dans le tableau, mais par rapport à ce que j'en sais il est très cohérent. D'autre part il faudrait savoir si tout les avions étaient repeints au nouvelles normes ou non (nous sommes en février 44 et les nouvelles normes ont été appliquées sur les dernières livraisons de yak9T de même mois mais qu'en est il des anciens avions?)

Voilà ou j'en suis de mes cogitations; certes peindre l'avion en vert et noir est un paris un peu osé, mais à l'aulne du raisonnement ci-dessus, ça tient la route non?

Dites moi ce que vous en pensez....

Xan


Dernière édition par xan le Ven 10 Juil 2009 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathalie



Messages : 103
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 10 Juil 2009 - 9:21

Bonjour Xan

il s'agit du pilote Emile Le Martelot qui a bien été au Normandie à partir de février 1944 et jusqu'à la fin de la guerre. Il se tuera en 1952 au dessus des Andelys, ville de notre Mémorial et de Marcel Lefèvre, en s'écrasant sur une colline lors d'un vol sur Gloster Meteor.

Bonne continuation

Nathalie
Revenir en haut Aller en bas
http://normandieniemen.free.fr
marc_91

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 55

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 10 Juil 2009 - 10:13

Priviet Xan,

Sur le site "Yak d'Anthologie", à la page http://airfield.narod.ru/yak/yak-9/yak-9_color.html
le pilote est bien désigné "Emil Le Martolo" en cyrillique ...

Erreur de Google translate, donc,
qui a peut-être assimilé la fin d'un nom propre avec une déclinaison du groupe neutre ;

Quand à moi, quand je regarde les photos, le camouflage est bien gris moyen / Gris bleu-vert et non vert / Noir ...
Revenir en haut Aller en bas
http://aviation-ancienne.forumactif.com/index.htm
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 10 Juil 2009 - 23:07

j'ai quelque peu avancé. Grâce à vous je sais que le pilote posant devant le codé 13 est le sous lieutenant Le Martelot. Dans le HS d'aérojournal il le prénomment Jean (?)

3 raisons me font penser qie le 13 était plutôt l'avion à Iribarne, mais aucune raisons n'est sure:

1) Dans le HS aéro-journal, sur la légende du la photo d'Iribarne page 57 il est écrit qu'il pose "devant son yak-9D à Toula"

2) Dans le même aéro-journal page 34, Lemartelot pose devant un appareil qui n'est pas le sien (décidément!) et il écrit dans la légende qu'il volait habituellement sur le "30"

3) enfin j'ai beaucoup envie qu'il en soit ainsi.

le 22 fevrier Iribarne à court d'essence se pose sur le ventre. Je crois que l'avion était HS car il ont pris un bon savon. était-ce le codé 13 ou l'a t'il utilisé après ...

Pour finir malgré mes belles théories ci-dessus, la photo montre bien une différence de couleur très tenue, cela doit donc être deux tons de gris. Peut-être fut il repeint ?

Xan
Revenir en haut Aller en bas
marc_91

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 55

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Sam 11 Juil 2009 - 6:28

Xan a écrit:
Pour finir malgré mes belles théories ci-dessus, la photo montre bien une différence de couleur très tenue, cela doit donc être deux tons de gris. Peut-être fut il repeint ?
Oleg, qui a contre-signé l'article de CJE dans Dogfight N°8, avait parlé de ces tons de gris sur l'AéroForum Maquettisme.

Sur les publications occidentales, ils sont très constrastés, et le gris foncé parait presque vert,
ce qui selon lui est une erreur ; le profil sur Yak-Anthologie est bien plus proche de la réalité ...

As-tu trouvé un plan de délimitation des teintes sur les surfaces supérieures ???
Revenir en haut Aller en bas
http://aviation-ancienne.forumactif.com/index.htm
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Sam 11 Juil 2009 - 21:05

Pour les teinte je me fie à Eriik Pilawskii considéré comme un très pointu sur le thème.
Dans son livre:


il donne tout les shémas de camo.

au niveau couleur il propose cela:

AMT7:



deux AMT11:




et pour répondre à ta remarque, deux AMT12:




cordialement

Xan
Revenir en haut Aller en bas
marc_91

avatar

Messages : 628
Date d'inscription : 06/06/2008
Age : 55

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Sam 11 Juil 2009 - 21:12

Bonsoir,

Wink J'ai aussi le livre de Pilawskii ...

Pour moi, ce serait plutôt l'AMT-11 du haut, avec l'AMT-12 du bas ...
Revenir en haut Aller en bas
http://aviation-ancienne.forumactif.com/index.htm
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Sam 11 Juil 2009 - 21:28

possible...
Revenir en haut Aller en bas
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Mar 3 Nov 2009 - 21:18

Bonjour Tout le monde!
il y a un petit bout de temps que je n'ai pas posté sur le forum.
Le Yak codé 13 avance et je vous le montrerez dès que cela sera montrable...

Pour le moment je cogite sur le dio.
L'avion touché le 15 avril est resté à Toula jusqu'à fin mai. Le dio le representera donc durant cette époque. un bois de boileau apparait sistématiquement sur les photos mais je ne pourrais le representer. le sol semble de terre , sans herbe. Les photos de Toula en avril montre un terrain très boueux et détrempé , de par le dégel.
Ma question s'adresse plus particulièrement à Christian, puisque tu as le journal de marche.
Le temps fut'il le même au oi de mai ou je peux representer un terrain de terre mais sec ?
d'ailleurs, le journal de marche est'il numérisé et accessible ?

Enfin Christian, je n'oublie pas la proposition que je t'ai faite pour la section maquette, elle tient toujours, mais est repoussé:
Je suis en train de faire un nouveau site, en traduire un autre en basque (sur le réseau d'évasion de pilote UK par le pays basque "Comète"), et accessoirement de préparer mes cours...

merci d'avance pour la réponse

Xan
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Mar 3 Nov 2009 - 22:20

Bonsoir, L'état du terrain de Toula n'est malheureusement pas précisé dans le journal de marche.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Mer 4 Nov 2009 - 12:40

Bonjour, n'y est il fait aucune référence à la boue?
Xan
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Mer 4 Nov 2009 - 15:30

Malheureusement non, peut être y aurait il des infos dans le livre d'Yves Courrière ou dans Icare?

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 6 Nov 2009 - 18:10

voilà si ça peut t'aider:




_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 6 Nov 2009 - 20:08

Merci de tout coeur Christian!
Xan
Revenir en haut Aller en bas
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Mar 17 Nov 2009 - 22:26

Du nouiveau, deux nouvelles photos envoyés par Olivier Fritz, le petit neveu de Robert Iribarne

à ces deux photos en notre possession:






S'en ajoutent deux nouvelles

Pour la première il l'a trouvé il y a des années sur internet. C'est en fait celle qui se trouve sur la page d'accueil de ce site!!!
Christian, as tu l'original de celle-ci? peux tu m'en faire un scan ?



la seconde est tirée du flyer d'un baptême de la promotion qui portait le nom du sous lieutenant Iribarne à Salon de Provence vers l'an 2000:



Bien maintenant au premier abord pas de découverte fracassantes sur ces photos à l'exception d'une question: l'avion ou les pilotes posent ensembles est 'il le codé 13 d'Iribarne, et donc celui ci avait'il donc la casserole peinte en gris AMT11 ?

Tentons donc une analyse croisé que je vous demanderai de critiquer ou d'enrichir de vos remarques

Premières question:
Ces quatre photos (la photo d'Iribarne devant le codé13, la photo de Le Martelot devant le codé 13 et les deux nouvelles) sont'il faites en même temps et au même lieu ?

Je crois que l'on peut dire que oui, et ceux particulièrement grâce aux tenues vestimentaires de Le Martelot et d'Iribarne.

Déjà, si tout au moins je veux représenter ces journées, je pourrais ajouter de la neige sur le dio (ce n'était pas mon intention vu que je pensais qu'au printemps il n'y aurai plus de neige...).

Le fait que l'avion de la photo de groupe ait la casserole grise ne veux pas dire à mon sens qu'il n'est pas eu la casserole tricolore mais plutôt qu'il n'est pas encore la casserole tricolore.
Cela situe donc les photos le 10 avril 1944 jour de réception des avions, ce qui justifie cette série de photo.

Donc, maintenant les quatre photos représentent 'elles le même avion, je n'en suis pas si sûr...

Sur la photo ou Iribarne pose avec Ivan Ivanovitch (le gosse de 15 ans aide mécano de Risso) il s'agit bien à mon avis l'avion de Griborne, puisque l'on peut observer au sol la même bombonne placé au même endroit que sur les deux photos ou apparait le code 13; d'autre part, la durite de celle-ci est dans la même position.
Malheureusement, la photo s'arrête juste à la naissance de la casserole.
Olivier Fritz pense essayer de récupérer l'original qu'il lui avait été promis à l'époque... Peut-être que la photo à été tronqué pour les besoins du Flyer, qui sait?

Dans la photo de l'avion à la casserole grise, la bombonne n'apparait pas.
Par contre l'étude de la photo de Le martelot nous emmène peut-être un élément de réponse:
Derrière celui-ci apparait un avion avec la casserole grise et les pales exactement dans la même position que celui de l'avion de la photo de groupe.
Celui -ci serait donc l'avion situé derrière celui d'Iribarne.
L'avion de Robert Iribarne était possiblement dans le même état que celui d'a coté, à savoir avec la casserole grise. Cela est somme toute logique puisque les casseroles étaient peinte sur place, et celles ci n'avait pas encore eu le temps de l'être...
Sur la photo ou pose Iribarne enfin, on voit le même avion ainsi que le bout de la casserole d'un Yak-9T qui semble lui avoir la casserole tricolore....

Êtes vous d'accord jusque là avec l'analyse des photos?

Maintenant son application sur la maquette.
L'avion est presenté en maintenance capot moteur grand ouvert.
Le régiment est resté à Toula jusqu'au 25 Mai.
Si je choisi de conserver la casserole tricolore, cela reste plausible, les mécano auront largement eu le temps de la peindre.
Repeindre la casserole en gris me tente: certes la déco n'en sera que plus triste, mais d'un autre coté plus originale pour un avion du neuneu. il me permettra à qui me le demandera, d'expliquer le pourquoi du comment, et laissera une trace de ce travail de réflexion sur les sources qui nous plait tant...

Dans cette optique vous parait 'ils plausible que les mécano aient pu désabiller le moteur si vite le jour même ou quelques jours après, avant d'avoir peint la casserole ?

merci d'avoir lu tout cela, et je vous en prie donnez votre avis :wink:

Xan

p;s;: sur la photo, je reconnais Iribarne le Martelot et Lefevre avec la toque russe. Qui sont les autres?

Ajout, le journal de marche précise que deux avions sont versé par escadrille, donc logiquement celui de Iribarne et celui derrière.


Dernière édition par xan le Jeu 19 Nov 2009 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Jeu 19 Nov 2009 - 20:07

ça c'est de la reflexion, bravo, la casserole grise amene effectivement moins de couleur mais au moins elle est réelle.

Concernant les photos, je pense que Michel doit avoir de bons scans, il en sacnné quelques centaines au S.H.A.A

En ce qui concerne les pilotes sur la photo, il y a Joseph Risso à droite en haut je dirai Marcel Albert.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Jeu 19 Nov 2009 - 21:21

Bonjour Christian,
sur la photo il y a aussi J.sauvage et Caseneuve

En fait il n'y a pas que la casserole qui disparait , mais aussi l'inscription "irrintzina"... et je lui ai couru après , celle là...

Le dilemme est le suivant , soit je représente le moment des quatre photos, et j'ai l'intime conviction qu'il faut le peindre la casserole en gris et ne pas peindre le nom de l'avion, soit je le représente plus tard mais je ne représente plus les photos...
je verrai lorsque l'avion sera fini quoi faire...

En attendant voilà l'allure qu'avait la maquette du Yak-9 à Albi le Week-end dernier
Ah! le Yak-3 d'Iribarne à obtenu la médaille d'argent du montage sans ajouts à Albi!



Aplus

Xan
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Jeu 19 Nov 2009 - 22:12

Superbe travail, tu peux nous remontrer le Yak3 lauréat?
Pour ce qui est de la peinture du 9, tu as commencé avec la casserole tricolore et c'est vrai qu'avec l'inscription ce sera certainement très réussi.
Pourquoi ne pas faire les deux versions pour la présentation, ça serait interessant, le Yak au moment de la livraison au groupe, puis après avec les marquages personalisés du Pilote.
C'est plus facile à dire qu'a faire, quand je sais le nombre de maquettes de Yak qui dorment dans mon placard.

bon allons y,



On va la faire cette section maquette

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Nathalie



Messages : 103
Date d'inscription : 15/10/2007

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 20 Nov 2009 - 10:58

Bonjour,
sur la photo du yak prise avec plusieurs pilotes, voici mon analyse (je pense qu'ell est correcte) :
de gauche à droite, Iribarne, Casaneuve (assis) Le Martelot (sur l'aile), Jean Sauvage (et pas Marcel Lefèvre avec la chapka), Bertrand et Risso.
Mon seul doute est sur le pilote dans le cockpit : je pense à Marchi mais pas à 100%, contrairement aux autres.
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://normandieniemen.free.fr
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 20 Nov 2009 - 11:08

Avec la Chapka j'aurai dit Marcel Albert mais notre Directrice Nathalie sait très bien de quoi elle parle.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Ven 20 Nov 2009 - 12:32

Merci Nathalie pour ces renseignements.

Quand au Yak-3, voilà l areproduction d'un avion dont nous ne connaissons aucune photo mais dont Iribarne dans son carnet parle en ces termes :


"27 nov
Changé de terrain,nous allons en Prusse.
J'ai touché mon nouveau yak 3.Je lui donne le 7 en souvenir de cassepipe(Casaneuve,disparu en mission avec Robert le 13 octobre)
il a l'air de bien marcher(2mitr) notre nouveau terrain s'appelle Rostcalweten(gross-kalweitchen)et est mieux installé que le précédent.
Nous attendons pour bientot la visite de DeGaulle."





Xan
Revenir en haut Aller en bas
xan



Messages : 188
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Sam 19 Déc 2009 - 21:53

Bonsoir amis du forum du mémorial

Ca y est le Yak-9 codé 13 est fini!

L'avion est un mélange de Yak-9 early ICM, de Yak-9T ICM, et de fuselage Gremlin. si vous visitez le pas-à-pas sur master194, vous verrez que cela n'a pas été de tout repos..
L'avion representé est le premier Yak de Robert Iribarne qu'il touche début avril 1944.
Nous possédont trois photos de cet avion:


voici Iribarne devant son Yak en avril 44 à Toula


Le martelot pose devant le yak de'Iribarne

enfin le petit neveu d'Iribarne m'a envoyé deux photos:




cette dernière montre l'avion qui se trouve juste derrière l'avion de Iribarne (on le voit sur la photo de le Martelot)

mais surtout il m'envoyait en Aout ce passage du carnet de Guerre d'Iribarne:

"lundi 10 avril 44
...Aujourd'hui j'ai touché mon taxi n° 13.voila un nouveau compagnon.j'espère que nous allons faire du bon boulot tous les deux.la journée se passe sans vol car nous manquons d'essence"

Lundi 17 avril
j'ai reçu un nouveau taxi le 13 que je suis en train de roder.il a l'air de bien tourner.je voudrais y dessiner un pilotari mais malheureusement je n'ai pas suffisament de talent.je tacherai de soudoyer Dechanet pour q'il m'en fasse un.

Le 25 mai 1944
Partis à l'improviste de Toula .Posés a Boroskoie(Barsouki?) d'ou nous sommes repartis l'aprés midi pour Dobruka(Doubrovka?)...notre escadrille est définitivement constituée comme suit;
Albert:6
Sauvage:5
Bertrand:2
Marchi:10
Cuffaut:1
Amarger:11
LaPoype:4
Fauroux:3
Cazeneuve:7
Iribarne:13
Dechanet:9
StPhalle:12
Lorillon et
Bagnéres:15

Le 3 Juin
J'ai bien failli me casser la figure le 30
Aussitot aprés le décollage mon taxi est passé au grand pas et j'ai été obligé de me reposer.j'ai été long,mon moteur n'a pas repris et j'ai eu juste le temps de rentrer le train ,avant de m'écraser à 300 métres de la piste .
Mon Irrintzina est foutu,le ventre en est arraché et j'ai eu un sacré pot de ne pas y avoir laissé mes jambes.
Enfin tout est bien..."

Bien, après cinq mois, j'ai fini l'avion!
(bon il me manque un témoin mécanique de train parti rejoindre la communauté clandestine des pièces qui disparaissent dès que j'ai le dos tourné)

j'ai donc pris un paquet de photos, manque de bol j'ai utilisé d'un coté une lampe de jour et de l'autre une lampe hallogène beaucoup trop forte qui donne un coté Toula au petit matin, mais vu que les photos sont prises et redimensionnées, je les balances.

donc on commence par le coté bâbord, avec le moteur décapoté:
il a fallu découper la résine, affiner la résine, faire le moteur , le bâtit moteur et le carénage du moteur.
d'autre part pour pouvoir ouvrir le coffre à bagage, il a fallu refaire en carte plastique l'espace entre le cockpit et le coffre.
l'intérieur du fuselage à été aussi détaillé:







y'a pas , le yak-9, c'est un bel avion...






sur l'extrados, nous avons refait les bouchons des réservoirs, refait les jauges et posé les indicateurs mécaniques de position de train:



cette vue met bien en valeur les bouchons de réservoir de carburant qui sur le Yak-9D (version à long rayon d'action) étaient au nombre de quatre.


et maintenant spécial dédicace à Chri "flying frog" qui m'a envoyé gracieusement cette planche pour un décal, mais pas n'importe lequel, qu'il en soit ici très sincèrement remercié:



"Irrintzina" le nom de l'avion , que mon frérot me disait avoir vu sur une photo il y a de cela fort longtemps et qui ne me fut confirmé que cet été à la lecture du carnet de guerre de Robert Iribarne envoyé par son petit neveu, merci à lui.


franchement j'ai été assez ému en voyant le nom de cet avion resurgir de l'oubli .
je ne l'ai placé que du coté gauche car il m'a semblé qu'il en allait ainsi quand au positionnement de signe perso dans la tradition du Neuneu.
Maintenant, si quelqu'un peut me signaler un exemple contraire, je serait ravi de le mettre des deux cotés...





passons à l'intrados, les réservoirs et le carénage du radiateur ont été rivetés. les baies de train détaillées.










j'ai ouvert commencé la maquette le 24 Juillet, j'ai donc mis 5 mois à faire cette maquette, mais j'avoue que ce soir j'en suis content :-D

Le dio maintenant: je m'en vais vous expliquer ce que j'ai voulu y faire...

je me suis inspiré des photos prise à Toula en avril 1944, lors de la réception de 2 Yaks dont celui d'Iribarne
(les sources ont été cités dans les pages précédentes):










j'imagine la scène quelques jours après, la casserole et le nom de l'avion peint, lors d'une révision moteur , si fréquente sur les photos des icares sur le Neuneu:





j'y ajouterai certainement un ou deux bouleau pour représenter la forêt si caractéristique de Toula.

Le mécano de Robert Iribarne, Nikolaï Kondratyev et son assistant s'apprêtent à remonter le panneau latéral:







Ceci sous la surveillance attentive de Robert Iribarne "Griborne".....et de la mascotte du régiment, la chienne "zazoutte" (qui joue sur la photo avec Pouyade)




continuons la visite...







Nom de Dieu que le mot "irrintzina" sous le pare brise claque sa race! Je crois que je préfère ce coté que le coté moteur découvert....



J'ai voulu représenter le tapis de protection sur l'aile qui apparait maintes fois sur les photos, ainsi que cette bombonne que l'on voit souvent posé à même le sol (elle est visible sur les photo de début du post); si quelqu'un sait à quoi elle servait, je suis preneur.



j'aime beaucoup le carénage de train en photodécoupe, même si le résultat est très exagéré par rapport à la réalité...





Je sais que je me répète, mais le Yak-9D est quand même un bel avion:



une autre vue...



Le jeune homme qui s'intéresse à la trappe du coffre à bagage, c'est Ivan Ivanovitch. Il apparait au coté d'Iribarne dans la troisième photo du post, et en voici une autre:


âgé de quinze, orphelin il est le seul survivant de sa famille; c'est en fait l'aide mécano de Risso, mais tout les pilotes le chouchoutent.
Il nous rappelle ce que fut la guerre, tout particulièrement sur le front Russe.

la trappe...



vous imaginez bien que si je l'ai détaillé , c'était pour raconter la tragique histoire de Seynes. La plupart d'entre vous connaissent certainement l'histoire, au cas ou un jeunot passe par là, il est bon de la raconter.
Laissons plutôt Matras le faire:

"Il essaya une première fois de se poser, mais se présenta au soi à une vitesse si grande qu'il ne put y arriver et reprit de l'altitude. Le pilote, manifestement aveuglé et intoxiqué par les vapeurs d'essence qui envahissaient la cabine, ne pouvait garder le contrôle de son appareil. Il lutta jusqu'au bout et par trois fois tenta l'atterrissage, malgré l'ordre de Delfino qui lui parlait à la radio de la base et l'adjurait d'évacuer en parachute, ce qui lui eût été facile."
"Nous avions compris - comme nous tous, il avait emmené avec lui, coincé dans un petit intervalle entre la plaque de blindage et l'arrière de l'appareil, son mécano russe. Après un demi-tonneau, il percuta le soi et explosa instantanément. Sur la carcasse de l'appareil, le numéro de l'avion de Seynes était encore visible... Son fidèle mécanicien, Bielozub, n'ayant pas de parachute, Seynes avait estimé qu'il n'avait pas le droit de l'abandonner".
pour plus de détails voir la bio de De Seynes sur le site ciel de gloire:
http://www.cieldegloire.com/004_de_seynes.php



Maurice de Seynes et Vladimir Bielozoub, enterré cote à cote et réunis pour éternité.

il me reste à vous montrer une photo de famille, le premier et le dernier Yak de Robert Iribarne. Arrivé en février 1944 à Toula, il disparut en février 1945 en Prusse orientale. Puisse son souvenir perdurer...










J'ai du mal à tourner la page, mais je n'en ai pas fini avec cette épopée fantastique du Normandie-Niemen.
Tout d'abord il me manque deux avions d'Iribarne, puisqu'il eut un autre Yak-9 et un autre Yak-3 dont nous ne savons rien...pour le moment.
d'autre part j'ai déja craqué sur E-bay pour un yak-9 en résine (missing link) dont je ne sais rien.
j'aimerai aussi bien faire un Yak-1 (soit le 44 d'Albert soit celui de de la Poype) enfin je vais lire le livre de de Pange et attaquerai certainement derrière son po-2...


До свидания товарищ !
au revoir camarades!

Xan
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   Sam 19 Déc 2009 - 22:05

Incroyable, quel talent et même zazoute est là.
superbe reconstitution.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Yak-9 de Robert Iribarne   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Yak-9 de Robert Iribarne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dom Robert : les oiseaux rares
» Renseignement Dauptain Nicolas Robert
» Au cas où Robert emploirait des mots difficiles à comprendre
» Nesselrode, Charles-Robert, comte de
» ROBERT KENNEDY MEURTRE ISOLE OU COMPLOT ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie-Niemen :: Normandie-Niemen :: Leurs avions-
Sauter vers: