Normandie-Niemen
Faute de moyens, le Musée est fermé aux Andelys depuis décembre 2010 mais un espace Normandie-Niemen sera ouvert au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget au printemps 2014. vous pourrez y retrouver les collections dans un bâtiment spécialement rénové et aménagé.

L'association du Mémorial continue d'exister, nous continuons d'entretenir la mémoire de tous ces hommes qui ont fait l'histoire du N.N comme nous l'avons toujours fait. Nous ne nous démobilisons pas et vous pouvez vous aussi nous rejoindre.

nouvelle adresse:
Mémorial Normandie-Niemen
Musée de l'Air et de l'Espace
Aéroport de Paris-Le Bourget
B.P. 173
93352 LE BOURGET cédex

Le Mémorial étant autorisé à recevoir dons et legs, il vous sera adressé un reçu fiscal.
Ainsi 60 % de votre don sera déductible de vos impôts. Merci de votre générosité.

Nous remercions tous ceux qui ce sont mobilisés pour sauver le musée aux Andelys.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mission Militaire à Moscou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mar 24 Nov 2009 - 17:01

Bonsoir à toutes et à tous,

Voici quelques réflexions concernant les légendes des photos provenant de la collection Jean Venec.

Convoi:
Le convoi dans lequel se trouvait embarqué Jean Venec portait le nom de code PQ 18.
Les amateurs d'histoire maritime se souviendront du destin tragique du PQ 17 qui précédait celui de Jean Venec.
Imaginez l'angoisse des membres de ce convoi.

Place rouge face au Kremlin:
Il ne s'agit pas d'un quelconque mausolée, mais du "Goum", grand magasin d'Etat tres connu et apprécié des moscovites.

Mlle Petit:
Son père l'appelait "Fifille"... Il lui avait donné le grade de lieutenant! à cause de la solde. Pour ce "bon" général, il n'y avait pas de petits profits...
Il détestait les aviateurs et gardait "sous le coude" toutes les demandes d'avancement ou de décoration demandées par Pouyade pour ses pilotes.

Je vous raconterai un prochain jour la "véritable" histoire du général Petit de la bouche même de Pierre Pouyade...
Vous serez édifiés!

Enterrement Miraboff:
Sur la première photo, où nous voyons le général Petit à gauche, le civil qui se tient près de lui n'est autre que Jean de Pange. Puis Jean Venec et Igor Eichenbaum dit "Boum".

Délégation Militaire:
Cette construction surmontée d'une grande cheminée n'est pas celle de la Délégation Militaire.

Pour les collectionneurs, n'oubliez pas de modifier les légendes.
Amitiés

The Best
Revenir en haut Aller en bas
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mar 24 Nov 2009 - 17:19

Je savais bien que j'avais oublié quelque chose!

Il n'y a pas de K à Carlton Garden.
Voilà!

The Best
Revenir en haut Aller en bas
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mar 24 Nov 2009 - 17:34

j'ajout aussi

Citation :
Ici , probablement l'enterrement de Miraboff ou loff .
Double nationalité ou ? , il ne figure pas dans la liste mais j'en parle .

il a nationalité française
liste complet des ""russes" de France Libre", comme j'ai déjà cité, est dans ce livre



Citation :
Ici probablement l'enterrement de Lefèvre Marcel

Marcel Lefevre a ete enterré en juin 1944 en plaine l'ete.
c'est photo d'enterrement de Marcel Lefevre du musée du Mémorial à Les Andelys. Il ne corresponde pas a ce sur votre site.



ces deux photos sans doute la meme enterrement.
comme il est tres peu du monde et yl n'y pas des soviétiques - c'est plutot enterrement d'Edmond Miraboff - seul a part de pilote de NN enterré a Moscou pendant la guerre.

A Moscou il y a encore deux tombe des militaires français mort en 1946 et 1961. J'ignore qui ils sont.
Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mar 24 Nov 2009 - 17:46

Bonsoir Severr,

Nous sommes d'accord sur les enterrements.
J'ai une dizaine de photos de celui de Marcel Lefevre.
C'est tout à fait différent...

Je me suis permis d'envoyer la photo de cette construction improprement baptisée Délégation Militaire à une correspondante moscovite en lui demandant d'identifier la "chose"...

Je n'ai jamais vu cet immeuble là-bas au cours de mes visites dans la Capitale de la Fédération de Russie.
Nous en saurons un peu plus dans quelques jours.

The Best
Revenir en haut Aller en bas
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mar 24 Nov 2009 - 18:10

Bonsoir Michel,

je ne suis pas moscovit, je ne cannais pas ce bâtiment.

par contre mission militaire c'est ça (a droit on voit le plaque a la mémoire les pilots morts en Russie):

Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mar 24 Nov 2009 - 20:04

Bonsoir Severr,

J'étais présent devant la Délégation Militaire lorsque la plaque a été dévoilée par Yves Guéna, alors Président de l'Institut Charles de Gaulle.
Cette plaque, qui a été offerte par l'Institut Charles de Gaulle, a remplacé celle posée dans les années cinquante à la mémoire des 42 pilotes français morts sur le sol de l'Union Soviétique.
J'ai rapporté l'ancienne plaque qui figure aujourd'hui sur l'un des murs du Mémorial aux Andelys.

Sais-tu que le bâtiment a été construit par un riche moscovite qui voulait y installer une galerie de peintures?
Malgré tous mes efforts, je n'ai pas réussi à monter à l'étage pour gagner le balcon où tous les pilotes passant par là ont été photographiés sur fond de Kremlin!
Il faut rappeler que l'attaché militaire de l'époque (2003) était un "biffin", ce qui explique cela!

Je te raconterai un de ces jours ma visite au Musée de la Grande Guerre Patriotique, qui reste pour moi un très grand moment d'émotion.

J'attends des nouvelles de Moscou, à propos de la photo...

Amitiés.
The Best
Revenir en haut Aller en bas
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 14:29

Le général Petit

Attaché militaire en Uruguay, il entend l'appel du 18 juin.
Camarade de promotion du "Général", il prend contact avec lui et lui propose de rejoindre les FFL, à condition que de Gaulle lui obtienne ses étoiles, car il était colonel.
Pierre Pouyade dira de lui que le seul ennemi qu'il ait jamais vu fut le soldat allemand qui le fit prisonnier pendant la Grande Guerre!

De Gaulle accepte et voilà que notre général fraîchement étoilé est envoyé à Moscou pour prendre le commandement de la Délégation Militaire...

Si politiquement, l'arrivée des Français était très importante aux yeux des Soviétiques, ces derniers conservaient leurs bonnes habitudes et notre général fut affublé d'une secrétaire très particulière, chargée de vérifier le bon fonctionnement des rapports Gaullo-Staliniens!

Etait-ce l'éloignement, la dureté du pays ou autre chose, ne voilà-t-il pas que notre bon général se retrouve partageant la même couche que sa secrétaire!
Il est vrai que les informations s'obtiennent plus facilement dans la tiédeur outée d'une chambre moscovite!

Mais, sans être arabe, le téléphone fonctionne plutôt bien avec Londres et la nouvelle arrive jusqu'aux chastes oreilles de Madame de Gaulle.
Et l'on allait voir ce que l'on allait voir!

Seule solution: envoyer la femme et la fille du général à Moscou, aux fins de sauvegarder l'honneur de la famille.
L'histoire ne nous dit pas si l'accueil fut cordial ou franchement détestable.

Mais j'ai sous les yeux une photo qui en dit plus que les plus longs discours.
Ce jour-là, le malheureux Jules Joire est reçu à la délégation Militaire, invité à prendre une quelconque boisson, en compagnie de madame la générale, de son époux, de fifille, de Jean Venec et de Jean de Pange.

La tête des trois membres de la famille Petit est explicite!

Ah, j'allais oublier: la secrétaire s'appelait Madame Misraki et Henri Bourveau et Jean Venec gardaient d'elle un merveilleux souvenir car elle était très agréable et charmante avec eux...
Elle se rendait à la Délégation en manteau de fourrure et cela plaisait beaucoup à nos deux "troufions"!
Puis, un beau jour, elle vint habillée en militaire, sanglée dans un uniforme qui mettait tout de même ses formes en valeur.
Nos deux Français ont tout tenté pour qu'elle abandonne son uniforme, mais rien n'y fit.
Je ne sais pas ce qui motiva cette attitude, mais je pense que la présence des "femmes" du général y fut pour beaucoup.
Mais ce n'est que mon point de vue.

The Best
Revenir en haut Aller en bas
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 14:31

Il faut lire "ouatée" et non outée...
Mais vous aurez rectifié de vous-même!

The Best
Revenir en haut Aller en bas
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 15:56

Bonjour Michel.

Ernest Petit avant etre attache au Paraguay (non Uruguay) déjà été attaché militaire à Moscou en fin des années 30. Et il a été déjà en grade général de division. Par contre Charles de Gaulle jamais été enlevé en grade suivant de colonel mais toute le Monde le reconnu comme général. Avec de Gaulle et Cartroux Petit fut prisonniers par des allemands en fort Ingolestadt en 1916-17.

en 1941 il a eu mission extrêmement délicat. EXTRÊMEMENT.
sa mission - être reconnu de Gaulle comme chef de France. a l'époque rien empêcher du Staline reconnaitre en tant que chef de France en exile camarade Mauris Torez. De plus a mon avis il a été oblige faire ça point vu ce que a fait PCF pour Résistance.

a ce moment le gouvernement polonais à Londres a décidé de retiré 1-ere Armée Polonaise du général Anders de URSS. Ce que provoqué rupture avec de Staline, qui a reconnu en suit un autre gouvernement pour future Pologne.

Dans ces conditions colonel de Gaulle probablement sous conseil de Petit a décidé faire envers - pour payer de sa reconnaissance par Staline il a décidé envoyer en URSS division du général Koenig et une groupe de chasse.

général Petit qui a constitué une mission à Moscou non de France mais mission de France Libre. Il a réussi recouperé le bâtiment de l'ambassade de France pour sa mission et établir un contact durable avec de Staline. Malgré que encore en 1943 les Allier ont discuté figure Darlan en tant que chef de France.

Uniquement en grâce de reconnaissance de de Gaulle par Staline USA ont la fait ainsi.



Dernière édition par severr le Mer 25 Nov 2009 - 16:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
Christian
Admin


Messages : 1294
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 16:08

La discussion devient très interessante, merci à vous

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 16:37

aussi je pourra ajouter que c'est sur les demandes de général Petit 4 français était décoré Héros Union Soviétique (il a demande pour 5, Roger Sauvage était refusé par soviétique).

sur la demande du général Petit tout les pilote du Normandie Niemen ont été décoré par médaille de "victoire sur l'Allemagne" ( lui demandait Ordre de l'Étoile Rouge pour chaqu'un qui n'a pas été décoré aucun décoration soviétique.

également il a demande Ordre d'Alexandre Nevski pour Delfino. J'ignore pourquoi c'a été refusé. Probablement pour son service chez Vichy.
Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 17:13

Cher Serguei,

Les informations en ma possession sont totalement à l'opposé de tes propos.
Elles proviennent des interviews du général Pouyade et, selon l'avis des spécialistes, sont extrêmement fiables.

Pourrais-tu avoir la gentillesse de nous indiquer tes sources afin d'approfondir ce sujet?

Pour ma part, je continue de penser que le général Petit est un être falot et glauque.
En tant que "chef" de la Délégation Militaire, il ne s'est jamais rendu en première ligne et a fait les pires misères à Pierre Pouyade, et en particulier en ralentissant les demandes de promotion réclamées par ce dernier.
Il n'a pris sa carte du Parti Communiste qu'une fois rentré en France, parce que c'était dans l'air du temps.
Lorsque de Gaulle se rend à Moscou en décembre 1944 pour y rencontrer Staline, Petit vient pleurer afin d'obtenir sa troisième étoile, sans avoir rien fait qu'occuper un bureau.

En France, il se retrouve au cabinet d'un ministre communiste (dont j'ai oublié le nom) et il fait des pieds et des mains pour sa quatrième étoile.
Ce qu'il obtient derechef.

Puis il se fait nommer chef d'une Région Militaire où il reçoit sa cinquième étoile!
Beau parcours loin des horreurs du Front!!

Ce qui me permet d'évoquer un film dialogué par le grand Michel Audiard:
"Comment réussir quand on est con et pleurnichard"!

Fermer le ban.

The Best
Revenir en haut Aller en bas
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 17:25

Il y a peut-être un début d'explication...

Pouyade regagne la France en décembre 1944, en compagnie de quelques vétérans, tels que de La Poype, Albert et Risso.
Les rapports étaient exécrables entre le chef de Normandie-Niemen et ce "brave" Léon.

Une fois Pouyade éloigné, le général Petit avait peut-être plus de latitude qu'auparavant, mais je reste sceptique!

Les autorités Soviétiques avaient aussi leur mot à dire et des gens comme le général Zakharov, qui étaient en première ligne avec ceux qui se faisaient "casser la figure", pouvaient avoir une certaine influence.

J'aimerais savoir quand les trois pilotes vivants ont reçu l'Etoile de Héros de l'Union Soviétique. (Le malheureux Marcel Lefevre ayant disparu prématurément).
Si c'est au cours de la visite de de Gaulle à Moscou, je me demande bien quelle aurait pu être l'influence de Léon vis-àvis des Soviétiques.

Mais c'est un beau débat qui commence et j'espère que tous les Amis du forum y participeront car c'est bien le moyen d'en apprendre davantage sur le sujet!

The Best
Revenir en haut Aller en bas
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 18:10

Cher Michel,

j'ai utilise plusieurs petits sources les quelles je n'ai sais plus.

j'ai vu un photo du général Petit en Biélorussie en 1939 pendant des manœuvres militaires soviétiques et il me sembles que il a eu trois étoiles.

A tous cas il a été un politicien et non un général du terrain. Eu Russie on appelé ceux "général du planché parqueté"

Normandie n'a pas ete sa seul tache. C'est encore régiment "Paris" puis division "La France" et surtout des prisonniers français du Wermacht. Et ne oubliez pas retour en France sur Yaks comme cadeau.

je ne sais pour décembre 1944. mais ici en juillet il a bien trois étoiles
(photo du "Retour d'URSS" de Catherine Klein-Gousseff)


mon source principale c'est un documentaire en deux volumes publié à Moscou par Politizdat en 1983 "Les relations franco-soviétique pendant la Guerre Patriotique 1941-1945"

dont Heros URSS

Marcel Albert et Roland de la Poype ont ete décoré par Ukaz du 27.11.1944

16 mai 1945 général Petit a rencontre général Levandovitch pour discuter destin du division "La France". Parmi les autres questions il a rappelé sa demande de décorer par Étoile d'Or Jaques André et Roger Sauvage. Également l'ordre Étoile Rouge pour des tous des pilotes français comme souvenir de combat en URSS et ordre de Alexandre Nevski pour Louis Delfino.

Général Levandovitch a son tour explique que l'ordre comme souvenir n'est pas possible mais possible la médaille "Pour Victoire sur Allemagne"! Et que malgré que dans la présentation du Petit sur Sauvage il parle des 16 avions abattu par lui. Ce n'est pas ça - il a abattu 16 en groupe et luis même que 9. Ce que n'est pas assez pour titre Héros URSS. Pour Luis Delfino il a promis ordre de Alexandre Nevski, mais Delfino n'a jamais eu.

Par ukaz de 4 juin 1945 Jaques André et Marcel Lefevre (a titre postume) etait decoré de Heros Union Soviétiques. Dans meme jour général Petit a ete décoré de l'Ordre de Drapeau Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 18:45

oui, j'ai oublié

5 juin 1945 Staline a informé de Gaulle que Normandie partira avec ses Yak en cadeux.

un sorte d'échange. En 1944 général de Gaulle a permis sortir de France 1ere et 2eme régiments soviétiques de F.T.P.F. avec ses drapeaux et ses armes.
Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
Christian
Admin


Messages : 1294
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 19:00

severr a écrit:
Et ne oubliez pas retour en France sur Yaks comme cadeau.

Je ne crois pas que le Général en question y soit pour quelque chose.

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin


Messages : 1294
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 19:03

Un article qui va avoir son effet!


_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 19:11

Cher Chris,

Seul "bémol", Petit n'était pas un aviateur...mais on constate, à travers ce document, qu'il savait planer là où se situait son intérêt!

The Best
Revenir en haut Aller en bas
Jacques Ghémard



Messages : 7
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 20:02

Il est certain que pour avoir l'idée de se faire nommer général par un "colonel", que dis-je, par un dégradé condamné à mort, il fallait savoir planer contre le vent, ce qui n'est pas donné à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Christian
Admin


Messages : 1294
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Mer 25 Nov 2009 - 20:09

Michel Thouin a écrit:
Cher Chris,

Seul "bémol", Petit n'était pas un aviateur...mais on constate, à travers ce document, qu'il savait planer là où se situait son intérêt!

The Best

C'est bien pour cette raison que j'ai mis cet article, le titre est déjà faux

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Jeu 26 Nov 2009 - 7:43

Bonjour à toutes et à tous,

Cher Chris,

Cet article doit être considéré comme une curiosité et démontre, s'il en était besoin, que les journalistes sont les champions du "copier/coller"...

Ceci étant dit, je me suis réveillé très tôt suite au passionnant échange avec Serguei à propos de notre "bon" général.
J'ai relus attentivement le témoignage de Pierre Pouyade qui a fréquenté le personnage pendant près de deux ans.
J'ai cherché le CV d'Ernest afin de me faire une idée sur sa carrière.
Hélas, son avancement n'y figure pas, mais il semble avoir été sympathisant communiste depuis fort longtemps.
Mais je reste méfiant, d'autant que Serguei cite un ouvrage qui semble être d'origine soviétique, ce qui ne me semble pas exempté de propagande...

Mais, pour l'instant, c'est à ma connaissance le seul document contradictoire, et je le prends comme tel.

Issu de la même promotion de Saint-Cyr que de Gaulle, Ernest est colonel, comme son camarade.
Il convient ici de rappeler que l'avancement dans l'armée française est très
long, surtout en temps de paix, où l'ancienneté devient la règle.
Envoyé spécial du gouvernement français à Londres, de Gaulle est nommé à cette occasion général de brigade à titre temporaire...

Le colonel Petit rejoint Londres et demande ses étoiles à de Gaulle.
Ce dernier, qui souffre cruellement du manque de cadres, accepte et bombarde son camarade général de brigade.
Mais Ernest est envoyé à Moscou.
La règle était de nommer le bénéficiaire au grade supérieur, mais "à titre temporaire". Donc Ernest quitte Londres "tri-étoilé" pour la circonstance.
Ce qui est uniquement honorifique.

Le capitaine Pouyade est nommé commandant "à titre temporaire" alors qu'il va rejoindre Normandie en Russie.
Il en sera de même pour tous les pilotes envoyés là-bas et qui seront nommés au grade supérieur...

Et la photo qui montre Petit général de division va dans ce sens.
Que le brave Ernest ait profité de la visite à Moscou de son "patron" afin d'ajouter une quatrième étoile est bien possible, à titre temporaire, sans doute.
Si Petit se trouve au Kremlin face à Staline, c'est parce qu'il est le représentant offciel de de Gaulle et c'est tout.
Mais c'est à Pouyade que le chef du Kremlin va s'adresser en lui disant que si lui,Pouyade, était russe, ce n'est pas un régiment mais une armée que lui confierait Staline!

Pour en terminer avec cette valse des promotions, Pierre Pouyade rejoint la france en qualité de lieutenant-colonel, après dix-huit mois sur le Front, dix-sept si l'on y retranche ses deux missions à Alger pour recruter des volontaires.
Et il recevra ses deux (deux toutes petites) étoiles en 1955...

Ainsi va la vie.

The Best
Revenir en haut Aller en bas
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Jeu 26 Nov 2009 - 8:50

Bonjour Michel,

je suis très intéressé à ce interview de de Pierre Pouyade.
Ou il est possible de le voir?

Pierre Pouyade etait un brave soldate, ce que son point vu est très loin de couloirs diplomatiques c'est tout à fait normal.

puis je rappelle le livre que j'ai cite n'est pas propagande - c'est un documentaire. Il n'y a pas que des documents des oukases, rapports, protocoles etc.

et plus la bas histoire très mal connu de la division "La France".

- c'est Pierre Pouyade qui a ete proposé par des français comme son commandant (par quels français?)

- des soviétiques n'ont pas accepté!

- des français plaide auprès de commandement soviétique d'abord (des quels français à Moscou?) et puis pendant visite de Charles de Gaulle quant sa candidature a ete préalablement confirmé.

- mais après être confirmé à Paris, de son retour en 1945 en URSS le commandement soviétique a nouveau refusé candidature de Pierre Pouyade comme très jeune sans expériences pour tel post.

- mission militaire français s'adresse à Staline au personne qui en suit personnellement confirmait candidature de Pierre Pouyade.

dont je ne voit pas conflit entre général Petit et commandant Pouyade.

après vous avez disait:
Michel Thouin a écrit:
Si Petit se trouve au Kremlin face à Staline, c'est parce qu'il est le représentant offciel de de Gaulle et c'est tout.

ce n'est pas ci facile se trouve au Kremlin face à Staline même pour une personne officielle. Torez deja ete plusieurs mois à Moscou.
Charles de Gaulle qui absolument mérite sa gloire a été très malin d'envoyer à Moscou général communiste. De Gaulle devenu DE GAULLE que après la guerre.

l'armée F.T.P.F. a été toujours plus forte que l'armée FL.

légions français de Wermacht et de SS était beaucoup plus nombreux que Normandie.

Anglais voulait occuper et démembrer la France, USA pense que Japon et toujours suivit Staline. Rien empêche du gouvernement légitime de la France (dont Vichy) faire comme Roumanie, Hongrie, Finlande et prend part entre Allies.

La situation n'a pas ete simple. Du tout. Et dans cette situation Staline a plusieurs reprise a rencontre général Petit.

je termine par une citation de rencontre entre Staline et Petit 15 septembre 1943:

général Petit a remercie maréchal Staline pour ce que il fait pour que la France se ressuscitera. Et les français jamais oublierons ce que fait URSS pour eux. Ils ont très reconnaissant pour aide de URSS et de maréchal Staline en personne.

Staline répondre que nous aidons aux français car ils sont nos amis. Et nous allons aider jusqu'à nous mémé aurons besoin aide de la France. Vous vous parlez comme sa parce que aujourd'hui la France est à genoux. Mai dans l'avenir la France se ressuscitera et vous aller changer le ton.

La France se ressuscitera!

et oubliée général Petit et l'aide soviétique.
Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
Michel Thouin



Messages : 862
Date d'inscription : 02/11/2007
Age : 71
Humeur : Ronchon Leader

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Jeu 26 Nov 2009 - 17:48

Cher Serguei,

J'ai peur que tu ne sortes du débat!
C'est une ode qui vante les mérites triomphants du communisme!

Je ne peux te suivre sur ce terrain.

En conséquence, je me contenterai de poursuivre mes recherches en toute sérénité et n'interviendrai plus à ce sujet.

The Best
Revenir en haut Aller en bas
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Jeu 26 Nov 2009 - 18:49

Cher Michel,

ou vous avez trouvé mot COMMUNISME dans mes discours?

amicalement

Michel Thouin a écrit:
Cher Serguei,

J'ai peur que tu ne sortes du débat!
C'est une ode qui vante les mérites triomphants du communisme!

Je ne peux te suivre sur ce terrain.

En conséquence, je me contenterai de poursuivre mes recherches en toute sérénité et n'interviendrai plus à ce sujet.

The Best
Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
severr



Messages : 362
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Ven 27 Nov 2009 - 20:06

Michel Thouin a écrit:
le bâtiment da la mission militaire à Moscou a été construit par un riche moscovite qui voulait y installer une galerie de peintures


http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/ressources_documentaires/europe_non-ue/russie/la_maison_normandie-niemen.29722.html

LA MAISON « NORMANDIE-NIEMEN ».

La maison entretient le souvenir des aviateurs français et des mécaniciens soviétiques qui, de 1942 à 1945, luttèrent côte à côte sur le sol russe, pour une cause commune.

L'immeuble, situé sur les bords de la Moskova, a été construit en 1904 par le marchand et amateur d'art TSVETKOV pour y abriter sa collection de gravures. Son architecte, L. N. VASNETSOV s'inspira du style russe du XVII° siècle et eut l'idée d'un toit en forme de carène.

Dès 1909, TSVETKOV fit don de son « palais-musée » à la ville de Moscou. Le peintre REPINE, ami de TSVETKOV, écrivait alors : « ··· encore une perle au diadème de Moscou. Et en quel lieu royal !··· cette nouvelle pierre précieuse marquera la mémoire de chaque Russe et même de chaque hôte étranger.. » Le musée TSVETKOV devint le lieu de rencontre fréquenté par tous les artistes peintres et écrivains russes du début du siècle.

En 1926, le musée TSVETKOV fut annexé à la galerie Trétiakov, dont il devint une filiale abritant notamment la section des estampes. Les collections ayant été mises à l'abri en 1941, au début de la guerre germano-soviétique, la maison resta inoccupée jusqu'au milieu de 1942, date à laquelle le gouvernement soviétique y installa « la mission militaire française » aux ordres du Général PETIT, envoyé par le Général de GAULLE en tant qu'attaché militaire de la « France libre ».

La façade de l'immeuble porte deux plaques commémoratives :
- une plaque rappelant la mémoire des pilotes français tombés sur le front soviétique. Cette plaque a été inaugurée le 18 mai 1956 par Monsieur Guy MOLLET, alors Président du Conseil, en présence du Maréchal JOUKOV, à l'époque ministre de la Défense.
- Une plaque apposée ultérieurement, à la demande des autorités soviétiques, indiquant que « dans cet édifice se trouvait à l'époque de la grande guerre patriotique la mission militaire française ».

A l'issue de la Guerre, la maison du 29, quai Kropotkin fut laissé par les autorités soviétiques au premier attaché militaire français, le Général GUILLAUME, qui y installa sa résidence et ses bureaux.

Revenir en haut Aller en bas
http://severr.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission Militaire à Moscou   Aujourd'hui à 1:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Militaire à Moscou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mission éclairer/reconnaitre
» Militaire: Philip James Corso (lieutenant-colonel) (1915-1998)
» Ovni militaire, base, secret défense, sécurité nationale
» En 1954, le 11/01 Top secret militaire
» Que penser de l'émission tv "Ufo hunters"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie-Niemen :: Normandie-Niemen :: Autres personnels-
Sauter vers: