Normandie-Niemen
Faute de moyens, le Musée est fermé aux Andelys depuis décembre 2010 mais un espace Normandie-Niemen sera ouvert au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget au printemps 2014. vous pourrez y retrouver les collections dans un bâtiment spécialement rénové et aménagé.

L'association du Mémorial continue d'exister, nous continuons d'entretenir la mémoire de tous ces hommes qui ont fait l'histoire du N.N comme nous l'avons toujours fait. Nous ne nous démobilisons pas et vous pouvez vous aussi nous rejoindre.

nouvelle adresse:
Mémorial Normandie-Niemen
Musée de l'Air et de l'Espace
Aéroport de Paris-Le Bourget
B.P. 173
93352 LE BOURGET cédex

Le Mémorial étant autorisé à recevoir dons et legs, il vous sera adressé un reçu fiscal.
Ainsi 60 % de votre don sera déductible de vos impôts. Merci de votre générosité.

Nous remercions tous ceux qui ce sont mobilisés pour sauver le musée aux Andelys.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PILOTES DU NORMANDIE-NIEMEN D'après le journal de Roger Penverne dans l'Armée Rouge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: PILOTES DU NORMANDIE-NIEMEN D'après le journal de Roger Penverne dans l'Armée Rouge   Mar 1 Mar 2016 - 9:22





Informations sur un livre intitulé :

PILOTES
DU NORMANDIE-NIEMEN
D'après le journal
de Roger Penverne dans l'Armée Rouge

par Maryvonne & René Gaudart
Editions JPO

la place de l'ancienne mairie de Lanester (3è ville du Morbihan)
porte le nom Roger Penverne,
Roger Penverne fut honoré sur la base aérienne de Rochefort en 2010 et 2015
par le Chef d'Etat-Major de l'Armée de l'air
Roger Penverne s'était distingué sur le front de l'Est par 5 victoires aériennes

Le livre est en vente, notamment dans les FNAC, les magasins Leclerc (Espaces culturels et supermarchés), et sur Amazon

"Pilotes du Normandie-Niemen" se veut comme un livre écrit par le pilote de chasse Roger Penverne, oncle des auteurs, qui fut l'un des 98 pilotes français ayant combattu sur le front germano-soviétique durant les années 1943, 1944 et 1945. Il a laissé un journal de guerre que les auteurs ont complété pour en faire cet ouvrage sur l'aventure de ces pilotes au sein même de l'Armée rouge. Son journal figure dans le récit en caractères italiques tandis que les compléments des auteurs sont en caractères romains. Ce livre est conçu comme si Roger Penverne l'avait écrit en totalité. C'est ainsi que les auteurs le proposent au lecteur. Cette histoire le transporte du micro-univers de jeunesse de Roger Penverne à Lorient dans les années 30, jusqu'à ses visions de fin du monde lors de l'assaut final contre l'Allemagne nazie en 1945, en passant par les innombrables et captivants récits de vie et de combats des pilotes, durant deux longues années dans l'Armée Rouge, sur le front germano-soviétique.

Ce livre apporte un éclairage tout nouveau sur le célèbre régiment Normandie-Niemen dans lequel combattaient ces pilotes. Sous commandement russe, le régiment, mis à la disposition de Staline par le général de Gaulle, était intégré dans une division aérienne soviétique. Après le très concis Journal de marche officiel du groupe Normandie-Niemen datant de 1945 et les nombreux ouvrages consacrés à ce régiment, ce récit est le premier véritable journal de guerre de cette unité, relatant à la fois ses engagements en opérations de guerre et la vie quotidienne des pilotes. Avec Pilotes du Normandie-Niemen, les auteurs ont pour ambition de faire un des récits les plus authentiques et les plus complets de cette célèbre formation. Car bien davantage qu'en France, l'histoire de Normandie-Niemen est largement connue en Russie, où l’épopée du régiment a marqué plusieurs générations, où de nombreuses villes lui consacrent un musée et où nombre d’écoles portent son nom.

Les auteurs ont complété le journal de Roger Penverne par la narration détaillée des événements les plus évocateurs vécus par son unité, tant à terre que dans les airs. Au-delà du recours à un important fonds documentaire historique, ils ont été amenés à assimiler les techniques de pilotage d'avion et des combats aériens de l'époque ainsi que le manuel de conduite du chasseur russe Yak-3 sur lequel combattait Roger Penverne. Et pour bien connaître et s'imprégner de ces pays de l'Est et de l'immense territoire russe, ils y ont fait de nombreux voyages, notamment à l'époque du rideau de fer, avec entre autres un inoubliable transeurasie Nantes-Pékin en train. Leur objectif a été de rendre hommage à leur oncle et à tous les pilotes de son régiment en réalisant une œuvre originale.

Cette histoire est aussi celle de leurs compagnons de combats russes, et notamment les valeureux mécaniciens soviétiques. Elle est aussi, un peu, celle du non moins célèbre régiment soviétique « 18e de la Garde » auquel le groupe de Français était associé sur le plan opérationnel. Ce récit plonge aussi le lecteur dans cet immense pays dévasté par une succession de désastres : la Première Guerre, puis la plus terrible guerre civile de l'humanité. Le stalinisme provoqua ensuite une période de misère et d’horreurs qui se prolongea pendant le deuxième conflit mondial. Confronté ensuite à la barbarie nazie l'URSS dénombrera en 1945 26 millions de morts, soit 15% de la population. C'est inimaginable pourtant ce sont les chiffres. Quand les pilotes français arrivent en Russie, c'est pour voir un peuple vivre dans le dénuement le plus total et dans un régime de dénonciations. Mais les Russes forment aussi un peuple admirable par sa capacité collective à faire face avec intelligence et sacrifice, dans un sursaut national, à un ennemi qui les considère comme des sous-hommes.

Le récit donne à nouveau vie, d'abord à Roger Penverne, mais également à chacun des 98 pilotes du régiment, à leurs mécanos, et à tous les autres personnels engagés sur ce front. Roger Penverne partit pour la Russie fin 1943. Dès son arrivée le 7 janvier 1944 à Toula au sud de Moscou, il apprit des rares pilotes survivants, les événements marquants qu’ils avaient vécus durant 1943. Ce récit couvre ainsi toute l’histoire du régiment, de 1943 à 1945. Le régiment était initialement baptisé Normandie, mais de par ses exploits sur le front germano-soviétique, et sur décision de Staline, il fut nommé régiment du Niemen en 1944. Ainsi devint-il le régiment Normandie-Niemen.

Sur ce front, de 1942 à 1945, des millions de Soviétiques aidés par ce seul régiment de Français auront épuisé puis mis hors de combat les trois quarts des forces armées de l'Axe. Sans ces terribles combats sur le front germano-soviétique, le déploiement à l'ouest des armées alliées n'aurait pas été possible en 1944 face à la redoutable machine de guerre allemande. Un soldat russe sur quatre et un soldat allemand sur trois sont morts durant le conflit, 1 sur 20 pour les Anglais et 1 sur 34 pour les Américains. Cette guerre contre les Nazis a été gagnée parce que les Russes se sont battus dans des conditions incroyables. Si les soldats allemands et soviétiques allaient au combat avec intelligence, détermination et fierté, pour les Soviétiques c'était avec le fusil dans le dos .

Ce livre retrace les missions et les batailles aériennes de Normandie-Niemen avec en toile de fond permanente la vie quotidienne des pilotes. Ainsi alternent, les journées sans sortie aérienne (en raison de contraintes opérationnelles ou météorologiques) mais cependant ô combien riches en événements, les journées d'engagements intenses dans les airs, les périodes d’entraînement, les inoubliables moments de détente ponctués de fêtes ou de gueuletons, mais aussi les périodes d'ennui et de cafard où, heureusement, l'alcool et les femmes seront aux pilotes de précieux réconforts.

Dans le prologue les auteurs montrent d'abord tout le chemin parcouru par Roger Penverne depuis son enfance jusqu'à son départ pour le front, puis comment et dans quel contexte un régiment d'aviateurs français a été mis à la disposition de l'URSS par de Gaulle ; prologue qui s'achève par un tableau de cet immense pays plongé déjà depuis plus de vingt ans dans les désastres, la terreur et la misère.

Ensuite c'est en six chapitres le long journal de guerre de Roger Penverne. Les notes de Roger Penverne décrivent la vie des pilotes sur le front, leurs activités militaires en entraînements et en missions de guerre, tout en révélant aussi leurs sentiments, leur enthousiasme, les rudesses de la guerre, leurs liaisons amoureuses sur le front et leur moral. Dans ce récit, après l'évocation de la terrible année 1943, l'intensité de l'action monte crescendo tout au long de 1944 pour atteindre son paroxysme en janvier et février 1945. En effet durant l'hiver et le printemps 1944 pour les pilotes c'est entraînements et préparation au combat avec des exigences qui montent, puis viennent les offensives de l'été suivies des jours de gloire de l'automne, et enfin 1945 que les pilotes vivront comme une fin de monde.

L'ouvrage s'achève par un épilogue sur la fin de la guerre pour Normandie-Niemen et sur le parcours de vie des pilotes après celle-ci, car le 8 mai 1945 date de fin du conflit en Europe, leurs aventures étaient loin d'être finies.

Le livre de 504 pages contient 12 pages de photos en son milieu, soit 54 photos représentatives de l'histoire, plus 2 mosaiques des portraits miniatures de tous les pilotes du Normandie-Niemen, avec les noms des mécanos français.

Le 19 février 2016

René & Maryvonne Gaudart
neveu et nièce du pilote Roger PENVERNE




_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Christian
Admin
avatar

Messages : 1295
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 51

MessageSujet: Re: PILOTES DU NORMANDIE-NIEMEN D'après le journal de Roger Penverne dans l'Armée Rouge   Lun 23 Mai 2016 - 12:39




_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
 
PILOTES DU NORMANDIE-NIEMEN D'après le journal de Roger Penverne dans l'Armée Rouge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» triste nouvelle
» Le petit Journal de Sœur Faustine -Enfer, Purgatoire, Paradis
» La Vie après la Mort
» Charte du Forum Azur-Traditions
» Ovni: les observations des pilotes d'avion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie-Niemen :: Normandie-Niemen :: News, rendez-vous, lieux à visiter, etc...-
Sauter vers: