Normandie-Niemen
Faute de moyens, le Musée est fermé aux Andelys depuis décembre 2010 mais un espace Normandie-Niemen sera ouvert au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget au printemps 2014. vous pourrez y retrouver les collections dans un bâtiment spécialement rénové et aménagé.

L'association du Mémorial continue d'exister, nous continuons d'entretenir la mémoire de tous ces hommes qui ont fait l'histoire du N.N comme nous l'avons toujours fait. Nous ne nous démobilisons pas et vous pouvez vous aussi nous rejoindre.

nouvelle adresse:
Mémorial Normandie-Niemen
Musée de l'Air et de l'Espace
Aéroport de Paris-Le Bourget
B.P. 173
93352 LE BOURGET cédex

Le Mémorial étant autorisé à recevoir dons et legs, il vous sera adressé un reçu fiscal.
Ainsi 60 % de votre don sera déductible de vos impôts. Merci de votre générosité.

Nous remercions tous ceux qui ce sont mobilisés pour sauver le musée aux Andelys.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roland de la Poype, féru d'art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian
Admin


Messages : 1294
Date d'inscription : 10/10/2007
Age : 50

MessageSujet: Roland de la Poype, féru d''art   Sam 23 Mai 2009 - 8:32

http://www.varmatin.com/ra/societe/190305/saint-tropez-toute-une-vie-au-service-de-l-art-justement-recompensee

Actualité Golfe de Saint Tropez
samedi 23 mai 2009

Toute une vie au service de l'art justement récompensée


Autour de Jean-Paul Monery, Roland de la Poype et Jean-Pierre Tuveri, les amis du conservateur du musée de l'Annonciade venus applaudir la distinction qui lui est faite, puisqu'il devient chevalier des Arts et Lettres. : Photo Hervé Lillini
Si le musée de l'Annonciade a jamais eu un conservateur talentueux et attentif à son devenir, c'est bien Jean-Paul Monery.

Licencié en histoire de l'art, docteur en histoire, conservateur du musée de Grenoble, puis chargé de cours à l'université de cette même ville pour la conservation et la restauration des oeuvres d'art ; c'est un érudit.

Depuis son entrée à l'Annonciade en tant que conservateur, en 1991, Jean-Paul Monery n'a eu de cesse de tirer le musée vers le haut.

Chaque année, ce sont au moins deux expositions temporaires qui animent les lieux, présentant des oeuvres d'artistes prestigieux (Picasso, Matisse, Signac, Bonnard, etc.) drainant des milliers de visiteurs.

Depuis vingt-cinq ans, une cinquantaine d'expositions se sont déroulées sous sa houlette de commissaire, que ce soit à Grenoble, à Saint-Tropez, mais aussi dans l'Europe entière et jusqu'en Corée et au Japon.

Pour toutes ces expositions, Jean-Paul Monery a écrit des publications toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Fin connaisseur et esthète, le conservateur de l'Annonciade, qui a consacré plus de la moitié de sa vie à l'art, méritait d'être distingué à la mesure de son talent.

« Saint-Tropez a beaucoup de chance »

C'est ainsi qu'en 2006, Renaud Donnedieu de Vabre, alors ministre de la Culture, proposait son nom pour la promotion de juillet dans l'ordre des arts et des lettres, au grade de chevalier, à la suite d'une petite intervention de Simone Duckstein.

Il aura fallu attendre trois ans (raisons d'ordre pratique) pour que la décoration lui soit remise officiellement.

La cérémonie s'est déroulée au musée, en présence d'un petit groupe d'amis et de Jean-Pierre Tuveri, venu dire combien il estimait l'homme et son travail au sein du musée tropézien : « Cette distinction est méritée. Depuis votre arrivée, le musée est remarquablement bien géré et je vous félicite pour la qualité artistique dans le choix des expositions que vous proposez. Vous avez fait de l'Annonciade l'un des plus beaux musées de France. Saint-Tropez a beaucoup de chance de vous avoir et j'espère que vous resterez longtemps. » Pour lui remettre sa décoration au nom du ministre de la Culture, Jean Paul Monery avait choisi l'un de ses amis, Roland de la Poype.

Ce dernier, notamment Grand Croix de la Légion d'honneur, héros de la seconde guerre mondiale, se distingua au sein du groupe de chasse aérienne « Normandie-Niemen », aux côtés des Russes.

Il fut aussi un industriel de grand renom et de génie, à l'origine de l'invention et du développement des emballages plastiques, et créateur de la Méhari pour Citroën. Passionné de monde sous-main, il est aussi le créateur du Marineland d'Antibes, dont il resta propriétaire jusqu'en 2006.

Féru d'art, Roland de la Poype fut aussi toute sa vie un grand mécène. A ce titre il avait donc toutes les qualités pour remettre sa décoration à Jean-Paul Monery.

« Un type formidable »

La cérémonie fut donc simple et quasi familiale. Roland de la Poype après avoir raconté avec beaucoup d'humour les liens qui unissait sa famille à Saint-Tropez depuis le début du XIXe siècle, a fait l'éloge de Jean-Paul Monery. « Tu as fait un très beau parcours et avec toutes les expositions que tu as réalisées tu as porté la connaissance de l'art français dans le monde. Je te félicite et je ne connais pas beaucoup de musées en France qui soient si bien présentés. Tu es un type formidable. »

Chacun a ensuite pu lever son verre (de champagne de la cuvée Normandie-Niemen) aux succès présents et futurs du conservateur du musée, qui propose cette année encore une très belle exposition d'été avec Les paysages de Rouault à partir du 4 juillet prochain.

P. Pleu
Var-Matin

_________________
Christian
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
Revenir en haut Aller en bas
http://Memorial-Normandie-Niemen.com
 
Roland de la Poype, féru d'art
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adieu Roland Moreno !…
» Roland PASKOFF
» Roland Emmerich: Le Film d'après le calendrier Maya 2012 ! Attention les yeux...
» [5ème] Roland (poème)
» L’Octuple Sentier. (Roland Yuno Rech)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Normandie-Niemen :: Normandie-Niemen :: Les pilotes :: Roland de La Poype-
Sauter vers: